Vers une revanche des fonds éligibles au PEA PME ?

Partager cet article

Vers une revanche des fonds éligibles au PEA PME ?

06 septembre 2019

Depuis un an, les fonds PEA PME ont été pénalisés par la forte baisse des petites capitalisations européennes, et en particulier françaises. Les valorisations des petites valeurs françaises sont de nouveau attrayantes. Les remontées des cours après une correction sont souvent marquées.
Voici nos quatre fonds favoris éligibles au PEA PME.

Depuis un an, les variations boursières ont été marquées, avec une forte baisse des places financières au dernier trimestre de 2018 qui a été annulée par la hausse observée au premier semestre de cette année. En conséquence, l’indice Cac 40 a fait du surplace (+ 0,5 %) sur la période. Mais le constat n’est pas le même pour les valeurs moyennes et, surtout, les petites capitalisations. Ainsi, l’indice Cac Mid & Small cède 9,9 % sur un an et le Cac Small 18,2 %. Ce dernier recul est même le plus fort enregistré par toutes les grandes classes d’actifs.

Comment expliquer cette contre-performance après des années de scores supérieurs à ceux des grandes valeurs ? Par quatre facteurs, selon Régis Lefort, gérant de Talence Sélection PME : « Après cinq années fastes, les petites valeurs ont subi des prises de bénéfices. Celles-ci ont été d’autant plus marquées que les valorisations étaient devenues historiquement élevées. Troisième point, le début de la normalisation des politiques monétaires au second semestre de 2018 a eu pour conséquence des flux négatifs sur les actions au second semestre de 2018. Enfin, les valeurs les moins liquides ont été les plus attaquées. »

Nos AUTRES actualités